En raison des avantages qu’il peut offrir, le portail battant est plus utilisé par rapport à celui qui est coulissant. Et pour accroitre les bénéfices pouvant être soutirés, nombre de propriétaires choisissent aujourd’hui de motoriser cette structure. Si vous envisagez prochainement d’installer une motorisation sur votre portail ou porte de garage à bras, nous pouvons vous aider à connaitre les étapes essentielles de l’installation. Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet dans les paragraphes qui suivent.

Motorisation à bras

Pour n’importe quel type de portail, il est possible de poser une motorisation à bras articulé. Qui plus est, l’installation et l’utilisation sont très faciles pour ce type de motorisation. Par contre, les motorisations enterrées ou à vérins ne présentent pas autant de facilité. Pour la motorisation à bras, chaque vantail du portail ne doit pas dépasser 2 m de largeur. Pour le poids, une telle motorisation peut supporter jusqu’à 150 kg par vantail. De ce fait, il est tout à fait possible d’installer une motorisation à bras sur un ancien portail à condition que la distance entre l’axe de rotation du vantail et la face intérieure du pilier latéral dépasse 30 cm.

Avant d’installer la motorisation

Les étapes préliminaires de l’installation consistent à s’informer sur la faisabilité de ce que vous envisagez de réaliser. Une fois que vous aurez la confirmation que le portail peut être équipé d’une motorisation à bras, vous pouvez entamer les procédures d’acquisition et d’installation. Si vous avez les compétences requises pour la pose, vous pouvez prendre en main tous les travaux, mais dans le cas où vous ne vous sentez pas apte à le réaliser, il est recommandé de solliciter l’aide d’un professionnel. Si vous prenez la deuxième option, vous devez d’abord prendre le temps de bien choisir votre installateur. C’est important parce que le bon fonctionnement de l’ensemble de l’équipement dépend entièrement du bon déroulement de la pose.

L’installation

La première étape consiste à encastrer les fils électriques et à déterminer l’emplacement du bras articulé. Puis, reportez la hauteur de la traverse sur le pilier avant de trouer la fixation du moteur. Afin d’insérer les chevilles compatibles aux vis fournies, il convient de percer le pilier. Vous pouvez maintenant placer et visser le bloc-moteur sur le pilier en faisant attention de bien raccorder la platine métallique sur une ligne de terre. Par la suite, poser le bras dans le moteur et utiliser la vis d’axe pour assembler les deux parties. Maintenant, l’extrémité du bras doit se fixer sur la plaque de fixation du vantail. Pour repérer l’emplacement de la plaque de fixation, vous devez déplier le bras jusqu’au vantail. Une fois qu’elle est bien en place, procéder au raccordement des fils électriques sur le moteur. Ici, vous devez suivre attentivement les instructions de la notice parce que cette étape peut changer en fonction des exigences du fabricant. En outre, il est recommandé de travailler avec une assistance afin d’éviter les incidents pouvant être occasionnés par une fausse manipulation de certains éléments.